Kéléana - Sarah J.Maas

 

 

La liberté ou la mort étaient assises à cette table. Son passé et son avenir siégeaient sur un trône de verre...

 

 

Keleana 1

Titre: L'assassineuse

Auteur: Sarah J.Maas

Genre: Fantasy

Editeur: La Martinière

Nombre de pages:507

Mon résumé

Après un an de traveaux forcés, Kéléana, ancienne assassineuse réputée dans tout Adarlan, se voit offrir un marché. Le prince Dorian lui propose de devenir son champion dans un tournoi dont le gagnant sera l'assassin royal. En échange, la jeune femme retrouvera sa liberté après 4 ans de service. Kéléana accepte et part a la capitale où l'attendent des concurents acharnés, un capitaine de la garde qui l'entraine, des créatures étranges, un prince qui ne reste pas insensible a ses charmes...

Mon avis

Ce livre me faisait envie depuis un petit moment. Alors pour partir en vacances, je n'ai pas pu résister a cette lecture divertissante et rapide qui m'a bien plue! En fait, si je ne réfléchit pas trop, j'ai beaucoup apprécié ma lecture sur le moment mais en y repensant, ce livre comporte un bon nombre de défauts, bie qu'il soit une lecture agréable.

Tout d'abord, l'univers est assez classique et on ne découvre pas beaucoup le monde de Kéléana. La magie ayant déserté ce monde, il ressemble a n'importe quelle société féodale. J'ai bien sur aimé le contexte de la cour, bien que quelques détails m'ai dérangée. Le tout est un peu trop classique a mon gout et manque d'originalité: un roi tyranique, des royaumes qui tentent de se deffendre contre cet envahisseur, une guilde d'assassin, un château de verre...

Le personnage de Kéléana, m'a plu, fidèle à l'idée que je m'en faisait. Elle fait une parfaite assassineuse: fière, mysterieuse, forte, avec un bon sens de la répartie. Quleques détails en revanche m'ont un peu surprise, comme le fait qu'elle adore les robes de bal et la cour. Je n'irai pas jusqu'à dire que ce sont des incohérences mais cela m'a paru un peu étrange. Comme tous les tueurs, elle a un passé tragique comme on les aime même si, sur le fond, c'est du vu et revu. Le prince Dorian que je n'ai pas vraiiment aimé, est sans originalité. Sa relation avec Kéléana m'a insupportée du début a la fin. Quant a Chaol, le garde, je l'ai beaucoup aimé.

L'histoire du concours était assez bonne, même si j'aurais aimé suivre les épreuves de plus près au lieu de laisser place à des scènes sentimentales assez inutiles. Je n'ai pas aimé le côté mystique avec les créatures étranges et les fantomes, je l'ai trouvé sans rapport avec le retse de l'intrigue. J'aurais aimé en fait, que la totalité du livre ne se passe pas au même endroit. Je m'attendait a des assassinats, des coups montés, des combats du sang, et a la place, j'ai eu quelques disputes, un triangle amoureux hésitant et un intrigue assez banale.

L'auteure avait une plume simple, et malgré les défauts que je trouve à l'histoire après coup, sur le moment, tout ce que je voulais était savoir la suite. Certaines scenes m'ont beaucoup plue et malgré le manque d'originalité sur le fond, la forme a rendu le livre très agréable.

 

Le petit extrait

J'aime la musique parce que je peux me perdre en elle tout en restant moi-même, si cette réponse a un sens pour vous. En l'écoutant, j'éprouve à la fois une sensation de vide et de plénitude. Quand je joue, je ... Dans ces moments-là, je crée au lieu de détruire.Quand j'avais... Avant de devenir assassineuse, quand j'étais presque trop jeune pour pouvoir m'en souvenir, je voulais devenir guérisseuse.

En conclusion

Une lecture agréable malgré le manque d'originalité. Des personnages simples et habituels aux relations parfois trop prévisibles. Un univers pas assez exploité et une intrigue addictive menée par une plume simple  qui nous emporte facilement.

C'est une très bon livre

Tres bon livre 1

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×