A comme association 5 - Erik l'Homme

 

 

 

Seul avec le chaos de mes pensées. Avec le grincement de mes souvenirs.

 

 

 

A comme association 5

 

Titre: Là où les mots n'existent pas

Auteur: Erik l'Homme

Genre: Fantastique

Date de parution: 2011

Editeur: Rageot éditeur et Gallimard jeunesse

Nombre de pages: 200

Prix: 5,70€

 

 

Mon resume

Après l'attaque du reveillon dont Jasper et Ombe ont été victime, le garçon se tertrouve seul et triste. Il décide alors de venger son amie et part à la recherche de ses agresseurs. Malheureusement, il devra se débrouillé sans l'Association cette fois. Mais rien ne peut l'arreté quand il à une idée en tête.

 

Mon avis

 

Le titre de ce livre était encore une fois magnifique. J'avais senti que le quatrieme tome était un tournant dans cette serie et j'avais raison. L'auteur avait décidé de continuer la série malgre la mort de Pierre Bottero. Erik l'Homme a d'ailleurs choisi d'integrer cette tragedie à son recit et il rend hommage à Pierre en parlant de sa tristesse et sa douleur par le biais de Jasper.

Le debut de ce livre était assez choquant, je n'arrivais pas à y croire. On sentait que le ton changeait, tout était plus sombre, plus triste et plus gris. Jasper était déprimé et je me demandais vraiment si il resterai le meme apres ça, s'il garderai son humour. J'étais tres attachée à Ombe alors j'ai partagé la douleur de Jasper et sa démarche pour avancer. J'ai trouvé ça horrible, apres une soiré où étaient parfaitement heureux car la fin du tome précédent (voir ma chronique) était vraiment magnifique.

Il se donne pour but de la vanger, ce que j'ai trouvé tres fort. Malgre l'emotion présente dans ce cinquieme tome, l'avanture continue. Jasper rencontre une nouvelle créature fantastique: la goule. Il va aussi retrouver une vieille connaissance: Fabio, le vampire qu'il avait rencontré lors du premier tome. Malgre son desespoir, Jasper reste Jasper et je l'admire pour ça.

Pour que la douleur ne soit pas trop grande, Erik l'Homme ajoute encore un peu de fantaisie dans ce recit. En effet, Ombe, même si elle est morte parle à Jasper, elle est à l'interieur de lui. Leurs dialogues m'ont totalement charmée et bouleversée.

La grosse intrigue demarre enfin dans ce tome ci. Au lieu de plusieurs missions qui se succedent, on à une quete qui, on le sait, va nous conduire à des révélations. L'intrigue prend de l'empleur, le mystere s'epaissit, la mort d'Ombe soulève beaucoup de questions qui restent pour l'instant sans trop de réponses.

 

Le petit extrait

 

Qu'est-ce que ces mots signifient? Je crois qu'ils veulent dire qu'un jour -soir- on se rencontre enfin et on se fait, sans les exprimer, des tas de promesses pour le lendemain. Et que ce lendemain n'existera jamais. (...) Est-ce que ça sera fini un jour, Ombe ? Est-ce que j’arriverai à accepter l’idée de ne plus jamais te voir, la perspective de ne plus partager avec toi que des dialogues improbables et des souvenirs qui iront en s’estompant ?

 

Conclusion

Un cinquième tome bouleversant. Erik l'Homme nous décrit parfaitement le deuil de Jasper. La vrai intrigue commense et le suspens se fait de plus en plus torturant. Un roman plein d'émotion et d'avanture.

 

En conclusion c'est un coup de coeur!

 

Coup de coeur

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×