Songe à la douceur - Clémentine Beauvais

 

 

Tout cela aussi sera englouti par le soleil.

 

 

 

Songe a la douceur

 

Titre: Songe à la douceur

Auteur: Clémentine Beauvais

Genre: Contemporain

Editeur: Sarbacane

Nombre de pages: 240

Prix: 15,50€

 

Mon résumé

Tatiana et Eugene se rencontre au hasard dans un métro après dix ans. Ils se sont rencontrés lors d'un été, quand ils étaient jeune. Tatiane, rêveuse et romantique et Eugène, sur de lui et ennuyé de tout. Elle était tombée sous son charme mais il l'avait rejetée. Mais maintenat qu'ils ont évolué, que vont-ils choisr de faire?

 

Mon avis

J'avais vaguement entendu parler de ce livre alors je l'ai emprunté à la médiathèque. Le principe de l'histoire en vers m'avait beaucoup intrigué. J'ai appris par la suite que l'auteur avait décidé de réadapter le roman Eugène Onéguine pour la jeunesse.

Dès le début, j'ai adoré la plume de Clémentine Beauvais. Les vers apportait un rytmes et une poésie au récit. C'était vraiment très beau et très touchant. Elle réussissait à rendre chaque élément émouvant et musical. J'ai vraiment été conquise par la mise en page qui participait au rythme de l'histoire. Avec les vers, j'avais l'impression de suivre les pensées des personnages comme si j'étais dans leur tête, cela apportait beaucoup à leur réflexion.

J'ai été un peu surprise au début car il y a un narrateur dans l'histoire qui parle parfois au personnages ou fait des commentaires. Mais il était très utile pour faire les transitions. en effet, on suivait les parsonnages tantôt dans leur passé, tantôt dans le présent et c'était vraiment bien pour faire avancerl'histoire.

Moi qui n'aime pas beaucoup les romances en général, j'ai adoré celle-ci. L'histoire n'est pas idéalisée et on a vraiment un sentiment de réalité. C'est vraiment étrange parce que d'un côté on flotte sur notre petit nuage et de l'autre on est dans une réalité vraiment bien dépeinte.  

Les personnages étaient fantastiques. Je me suis beaucoup reconnue dans la Tatiana de quatorze ans, j'avais l'impression de me regarder dans un mirroir, mais aussi dans l'adulte. J'ai aussi compris Eugène et son résonnement comme quoi vivre ne sert à rien puisque le soleil engloutira tout. Même si c'est assez terre à terre, c'est parfois ce qu'on ressent: un profond ennuie. Le Eugèen adulte était extremement différenr de l'adolescent, comme si ce n'était pas la même personne. J'ai beaucoup aimé Lensky, qui est un peu l'opposé d'Eugène. Tous ces personnages m'ont touchée par leur réalité et leur profondeur.

Mais ce roman faisait aussi réfléchir à propos de beaucoup de sujets, comme le sens de la vie, l'amour, évidemment, et l'adolescence. Les raisonnements étaient tellement censés et poétiques que j'ai été hapée par les mots envoutants de Clémentine Beauvais. 

 

Le petit extrait

Eugène regarde Tatiana regarder l'insecte, se demande ce qu'elle trouve à ce minuscule marathon,
à la chatouille de ces toutes petites pattes;
peut-être cette opiniâtreté,
ce fonçage en ligne droite,
cette éternelle et rectiligne décision,
l'aide à tracer la route de ses idées à elle ?
Ses idées,
ce sont celles de quelqu'un qui ne pense pas
à l'implosion du soleil,
et il y a donc bien des choses qu'elle espère
et qui l'apeurent ;
Eugène aime sa manière cahotante de les présenter.
(...)
Eugène, depuis longtemps, ne trouve plus rien angoissant
ni, d'ailleurs, digne qu'on en profite,
mais pour une raison ou pour une autre, il ne veut pas désillusionner Tatiana,
lui dire que ses inquiétudes sont une perte de temps, ses rêves des fables :
charitablement, il la laisse penser que tout cela est important.

 

En conclusion

Un livre poétique et envoutant écrit avec une plume exceptionnelle. Des personnages touchants par leur réalité et leur profondeur. Une histoire magnifique et pas idéalisée qui forment un ensemble extraordinaire.

Un très poétique coup de coeur

Coup de coeur

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×