Nous les menteurs - e Lockhart

 

 

Il n'y a même pas de mot au Scrabble pour décrire à quel point je me sens mal.

 

 

 

Nous les menteurs

 

Titre: Nous les menteurs

Auteur: E. Lockhart

Genre: Contemporain

Editeur: Gallimard Jeunesse

Nombre de pages: 288

Prix: 14,50€

Mon resume

La famille Sinclair est riche et parfaite. Chaque été, tous ses membres se retrouvent sur une île privée. C'est là que quatre adolescents-les menteurs-se retrouvent tous les ans. Mais leur amitié les ménera à un terrible accident l'été de leurs quinze ans. Quand Cady reviendra sur l'île à ses dix-sept ans, complètement amnésique. Personna ne veut lui expliquer ce qu'il s'ent passé ni pourquoi elle souffre de malaises et de maux de têtes. Mais petit à petit la mémoire lui revient... Des mesonges, des secrets, une grand amitié, des manipulations, le grand amour, la vérité. 

Mon avis

Quand j'ai emprunté ce livre, je ne m'attendais absolument pas à ce que j'ai découvert. Je l'ai donc commencé en pensant qu'il serait l'une de ces lectures légères qui se passe toujours en été, où les personnages font du surf sur leur immense plage privée. C'est d'ailleurs ce que j'ai continué de penser eu début du livre mais bien vite un sentiment étrange a submergé le livre.

Les personnages qu'on suit sont quatre adolescents que j'ai trouvé réalistes. On suit en particulier Clary qui nous racont tout au long du livre l'histoire des menteurs. A part les quatre amis, on retrouve les autre membres de la famille Sinclair qui sont tous assez détestables. Cette famille, sous ses air parfaite, est en fait déchirée par des questions d'héritages. L'ambiance est donc toujours tendue. Loin de la lecture légère, ce livre dégageait une aura angoissante et on ne savat jamais comment réagir aux évenements.

Pour parler de l'ambience, elle est assez étrange. Ce livre mèle légerté, suspens et angoisse. Plus on avance dans l'histoire de Clary plus on apprend des choses. On sait qu'un évenement s'est produit mais la jeune fille ne s'en rappelle pas. Pendant la moitié du livre on se demande ce qui a pu se produire pour qu'elle devienne amnésique et qu'elle perde peu à peu le goît de la vie. Elle fait des malaise et a des réactions étranges. Toute sa famille la surprotège et elle sent qu'on lui cache des choses.   

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur écrit. Il arrive à faire passer une émotion en très peu de mots. Les personnages sont d'ailleurs décrit par Clary en deux mots qui nous donne un apperçut de leur personnalité. J'ai trouvé que cette manière d'écrire comportait une certaine poésie. 

Le livre est construit d'une manière bien réfléchie pour nous laisser le suspens jusqu'au bout. J'avais l'impression que l'auteur jouait avec mes nerf tant c'était addictif. J'ai d'ailleurs finit le livre en une soirée.

La fin est juste époustoufflante. J'ai été choquée car c'était plus qu'inattendu et j'avais imaginé des centaines de scénarios mais celui là était vraiment waou! J'ai compris pourquoi le livre avait gagné un prix. Il m'a fallut un long moment pour assimiler les informations et pour reflécjir à ce que ça impiquait. J'ai même versé une larme et même si ça m'arrive souvent quand je lis, cette fois, c'était vraiment un sentiment étrange.

Le petit extrait

Bienvenue dans la splendide famille Sinclair.
Chez nous, il n'y a pas de criminels.
Pas de drogués.
Pas de ratés.
Les Sinclair sont sportifs, beaux, sveltes. Nous sommes une vieille fortune. Nous sourires sont étincelants, nos mentons carrés, nos services de fond de court agressifs.
Qu'importe si les divorces nous lacèrent le cœur au point que notre pouls se débat. Qu'importe si les comptes fiduciaires se réduisent comme peau de chagrins ; si les relevés de cartes de crédits impayés trainent sur la table de la cuisine. Qu'importe si les flacons de cachets s'amassent sur la table de nuit.
Qu'importe si l'un d'entre nous est terriblement, désespérément amoureux.
Amoureux
au point
que des mesures tout aussi désespérées
s'imposent.
Nous sommes les Sinclair.
Chez nous, personne n'est dépendant.
Personne n'a tort.
Nous vivons, du moins l’été, sur une ile privée au large du Massachusetts.
C'est peut-etre tout ce que vous avez besoin de savoir.

 

La vie paraît si belle, ce jour-là.
Nous les Menteurs ensemble, tous les quatre, comme on l'a toujours été.
Comme on le sera toujours.
Peu importe ce qui arrivera quand nous irons à la fac, que nous deviendrons adultes et ferons chacun notre vie ; peu importe si Gat et moi finissons ensemble ou non. Peu importe l'endroit où nous irons, nous nous retrouverons toujours sur le toit de Cuddledown pour contempler la mer.
Cette île nous appartient. Ici, d'une certaine manière, nous resterons éternellement jeunes.

 

Conclusion

Un livre surprenant et addictif qu'on ne peut pas s'arrêter de lire quand on l'a commencé. Un ambiance tendu et angoissante, une intrigue diablement bien construite et des personnages réalistes. Une fin époustoufflante qui nous laisse fermer le livre ébahis.

C'est un très bon livre!

Tres bon livre 1

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×