Poesie - Kamal Zerdoumi

Grande soeur
à l’étrange garde-robe
tantôt en haillons tantôt somptueuse
tantôt sous le bâillon
tantôt radieuse
qui traverse nos vies
avec ses nuées d’oiseaux
qui chantent les temps maudits
ou la foi en le bonheur
Grande soeur constellée de mots
tantôt pauvres tantôt éblouissants
qui apaisent la soif
d’idéal et de justice
qui raillent les puissants
et leurs armées complices
Tes mains ointes de douceur
apposées sur nos âmes
calment notre horreur
des éternels drames